DISTINGUER VRAIS ET FAUX COMPLOTS

A l'appui de deux exemples, l'agence Premières Lignes donne des clés pour distinguer vrais et faux complots. D'abord, un vrai : celui des "Sept nains", les principaux fabricants de cigarettes aux Etats-Unis, ayant déclaré que la nicotine n'était pas addictive et les cigarettes pas dangereuses pour la santé. Ce complot là - l'accord passé entre les industriels pour mentir - a été dévoilé grâce à un ancien salarié d'une de ces entreprises. Ensuite un faux complot : l'accusation portée contre les journalistes de Premières Lignes d'avoir été informés à l'avance de l'attaque contre Charlie Hebdo, puisque certains portaient des gilets pare-balles. Une manière simple de savoir "pourquoi" ils avaient des gilets pare-balles aurait été tout simplement d'appeler l'agence... "La réalité objective est un fait qui existe, et que l'on est obligé d'admettre quelque soit notre opinion"

Vous devez être connecté pour pouvoir commenter